Micro-Station

La micro-station est un procédé compact de traitement biologique de la pollution d’origine domestique. Spécialement étudiée pour la réalisation d’installation d’assainissement de maison individuelle, sa conception en deux ouvrages polyéthylène facilite le transport, la pose et l’intégration dans les implantations difficiles d’accès et disposant de peu de place.                 

 

 

 → Culture fixée, processus de traitement simple, stable et très réactif à la charge de pollution entrante.

→ Deux étages successifs de traitement qui apportent des performances épuratoires exceptionnelles.

→ Accepte les variations de charges organiques et hydrauliques.

→ Volume important du décanteur.

→ Fréquence de vidange plus espacée.

→ Facilité d’entretien et de maintenance
   par un accès total au système.

 

1. Décanteur Primaire

Dans ce compartiment, les eaux subissent un pré-traitement: les matières en suspension décantent dans la partie inférieure et sont partiellement assimilées par des bactéries anaérobies. Un "chapeau" solide (constitué principalement de cellulose et de graisse) se forme à la surface. Les influents sont conduits directement sous le chapeau grâce à un coude plongeant et ventilé.
Les bactéries anaérobies digèrent les matières organiques et liquéfient les matières solides en produisant des gaz tels que dioxyde de carbone, méthane, sulfates d’hydrogène, etc. Le système d’aération permet l’évacuation des gaz et ainsi d’éviter toute nuisance olfactive.

2. Réacteur Biologique

L’Oxybee est logée en grande quantité dans ce deuxième compartiment et jouera le rôle de support bactérien sur lequel les bactéries viennent s’accrocher pour s’alimenter en matières organiques (oxydation). Les micro-organismes vont grandir et former une fine couche appelée bio-film tout autour du support bactérien. L’oxygène est insufflé et diffusé dans l’eau afin de permettre aux bactéries de se développer, de décomposer les matières organiques et de nitrifier l’ammonium.

3. Clarificateur

Le troisième compartiment est utilisé pour séparer les matières en suspension résiduaires (couches détachées du biofilm) des eaux usées traitées biologiquement.

Ces boues secondaires vont décanter statiquement et se concentrer dans un cône de décantation dans la partie inférieure. Un système de recirculation par pompe ou par airlift, selon le modèle, aspire les boues et les envoie vers le décanteur primaire.

Une chambre de prélèvement final à été conçue pour permettre un contrôle de l’eau usée traitée. L’eau clarifiée peut à nouveau être déversée dans l’environnement.

 

 

130122163306_schema-de-la-micro-station-eloy-water-france-oxyfix-c90